Management équitable : bientôt un label

Les principes de Management Equitable visent à équilibrer la recherche de performances de l’entreprise avec l’épanouissement personnel de ses employés, c'est-à-dire réconcilier l’humain et l’économique dans l’entreprise. Source de productivité et de motivation, ce mode de management va bientôt bénéficier d’un label. Décryptage.

Les résultats de la dernière édition du baromètre Sciforma ont mis en relief les difficultés des français à maîtriser l'agenda de leur journée de travail et le constat que la vie professionnelle empiète de plus en plus sur la vie personnelle.  Dans un contexte de mondialisation, de crises économico-financières, de restructurations voire de délocalisations, ce malaise prend de l’ampleur dans l’entreprise, avec comme symptômes absence de reconnaissance et manque de sens.

Pourtant, malgré ce contexte morose, certaines entreprises ont décidé d’équilibrer les impératifs de rentabilité et de développement avec les exigences de bien être de leurs salariés. Elles se sont lancées dans des programmes de « Management équitable » afin d’instaurer des pratiques conjuguant recherche de performances et épanouissement personnel.

Le Management Equitable place la personne humaine au cœur des préoccupations de l’entreprise en proposant un traitement juste (équitable), respectueux des droits de chacun et porteur de bien‐être social. Il crée l’ensemble des conditions managériales propres à développer en chaque individu un engagement personnel envers son entreprise, source de performance durable pour la collectivité et de réduction significative du risque psycho‐social.

L’AFraME (Association Française du Management Équitable), créée en 2010 par des dirigeants d’entreprise, s’attache à promouvoir les pratiques décrites dans la Charte du Management Equitable, signée dès 2009 par une cinquantaine de dirigeants et cadres. Cette charte du Management Equitable vise à replacer l’humain au centre des préoccupations du management, tout en instaurant des pratiques éthiques et citoyennes dans l’entreprise.

Concrètement, l’AFrame va bientôt proposer aux entreprises de mesurer leur niveau de maturité en matière de Management Equitable, au travers d’un processus de labellisation basé sur les 16 exigences de la Charte. L’obtention du label sera pour ses détenteurs un facteur d’attractivité et de compétitivité supplémentaire, à une époque où la réputation et l’image sociale des entreprises sont des critères de différentiation et de sélection à part entière.

Découvrir la Charte du Management Equitable

En complément : le site web de l’AFraME

A lire sur MyProjectCafé : « Le management par la bienveillance » et « Négo-management : au-delà des marchandages ».

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.1 (10 votes)