Gestion de l’information : une priorité des entreprises pas encore suffisamment outillée

Les projets de gestion de l’information deviennent prioritaires dans l’entreprise, selon une enquête de Ventana Research. Mais certains freins bloquent encore leur réussite. Analyse.

Ventana Research vient de publier une étude sur l’évolution de la gestion de l’information dans l’entreprise. Ses conclusions sont mitigées : si les projets de ce type (gouvernance des données : qualité, virtualisation et Master Data Management) deviennent prioritaires, des freins ralentissent encore leur réussite.

Parmi les résultats les plus notables : 43% des entreprises couvertes par cette enquête déclarent avoir initié des projets de gestion de l’information. Si cette proportion est en hausse depuis la dernière étude de 2006, cette progression ne doit pas cacher une réalité moins reluisante : moins d’une entreprise sur cinq déclare avoir mis en œuvre des processus et des outils spécifiques, et le manque de compétences en interne – dû en partie à des questions budgétaires – bloque les meilleures volontés.

Pourtant les entreprises qui exploitent des outils de gouvernance comme l’intégration de données et qui ont développé des processus sur la base des meilleures pratiques capitalisent sur un taux de confiance supérieur à celles qui n’ont pas encore franchi le pas (75% contre 65%). Par ailleurs, la clé du succès des initiatives de gouvernance de données réside principalement dans une bonne collaboration entre les départements informatique et métiers.

Enfin, parmi les autres freins figurent l’augmentation des volumes de données non structurées bien plus rapides que celle des volumes de données structurées, réclame ici encore des technologies adaptées, comme celles de traitement des Big Data qui peinent encore à franchir les portes des entreprises.

Lire l’article

Lire la synthèse de l'étude Ventana Research (en anglais et sur inscription)

 

Crédit Photo : © Franjo - Fotolia.com

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.2 (6 votes)