Gestion d’équipe : cultiver son jardin

Qu’est-ce qu’un bon manager ? Question éternelle à laquelle de nombreuses réponses sont possibles. Selon Isaac Getz, Professeur de leadership et d’innovation, un bon manager doit avant tout être un jardinier émérite qui œuvre à la croissance et l’épanouissement des salariés. Zoom sur le retour du bon sens paysan dans nos entreprises…

 

Isaac Getz est un spécialiste du leadership et de l’innovation, professeur à l’ESCP Europe (Paris-Londres-Berlin-Madrid-Turin) et conférencier international. Ingénieur en mathématiques appliquées et en science informatique, il est également titulaire d’un Master en science du management et d’un doctorat en psychologie. Dans le passé, il fut professeur visitant aux Universités Cornell, Stanford et du Massachusetts, et a signé de nombreux ouvrages sur le management de l’innovation et des idées, la créativité et la transformation organisationnelle.

 

L'engagement des salariés

Dans une conférence TED à Lille début 2013, il a commenté les résultats d’une étude de Gallup sur l’engagement des salariés, réalisée en 2012 auprès de 192 entreprises réparties dans 34 pays. Ces résultats mettent en relief une image de l’engagement des salariés plutôt surprenante : seuls 11% des salariés sont réellement engagés, alors que 61% sont « non-engagés » et 28% « activement désengagés ». Et l’enquête d’enfoncer le clou sur la relation évidente entre engagement du salarié et performance globale de l’entreprise.


Pourtant, note Isaac Getz, ces salariés n’étaient-ils pas motivés au moment de leur recrutement ? Pour lui, la principale explication de ce désengagement massif relève du domaine environnemental : comme les plantes d’un jardin ont besoin d’eau, de lumière et de minéraux, les salariés ont besoin de conditions propices à leur épanouissement (reconnaissance, autonomie, prise d’initiatives, et égalité).


Mauvaise nouvelle pour les managers, ils devaient déjà cultiver leur propre jardin pour améliorer leur propre condition (Voltaire, Candide), voilà maintenant qu’ils doivent veiller à ceux de leurs subordonnés et développer un « bons sens paysan » pour favoriser leur croissance et leur épanouissement.

 

Lire l’article  

 

En complément :

une interview d’Isaac Getz sur l’entreprise libérée

et quelques expériences inspirantes

 

A lire sur MyProjectCafe :

« Motivation et productivité : pensées et astuces »

 et « Henry Laurence Gantt : motivation, récompenses et planification »

 

Bonus : du bon engrais joué par un homonyme et chanté par une belle plante 

 

crédit photo: http://www.isaac-getz.com/

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.2 (5 votes)