A la une

Les nouvelles réalités de la gestion de projets

Le métier de la gestion de projets évolue. Dans un contexte de crise économique qui dure, on constate que les entreprises cherchent à reprendre le contrôle de leurs stratégies de développement et comptent sur la gestion de projets pour y parvenir. En clair, lassées d’attendre une reprise qui ne vient pas, elles reprennent leur destin en main. Mais si les bénéfices des approches projets ne font pas de doute, les entreprises doivent prendre en compte certains effets collatéraux, comme par exemple un écart de plus en plus grand entre la demande et l’offre de compétences spécialisées, ou la complexification accrue des projets.

Lire la suite

Derniers articles

Thomas Edison : serial-innovateur

Avant tout connu pour avoir inventé l’ampoule électrique et créé General Electric, Thomas Edison aura également contribué à la création du phonographe, de la première centrale électrique, du télégraphe duplex, et de l’ancêtre de la pile alcaline. En tout, il aura déposé 1093 brevets, en 63 ans d’activité. Le secret de cette réussite ? la méthode d’innovation qu’il a mise au point, reposant sur l’expérimentation, la valorisation des erreurs, et la gestion des risques. Décryptage lumineux.

Lire la suite

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.6 (5 votes)

Innovation : le management par enjeux

Après quelques années consacrées au pilotage de projets complexes d’innovation chez Air Liquide, Fréderic Touvard, a élaboré une méthode spécifiquement dédiée à la conduite de projets d’innovation. Il explique dans son livre « Le manager explorateur – Le management de projet par enjeux » comment dépasser les limites des méthodes de management de projets traditionnelles pour s’adapter aux nouvelles contraintes de l’innovation (par exemple le changement perpétuel d’objectifs). Fiche de lecture holomorphique.

Lire la suite

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.6 (5 votes)

JO d’hiver de Sotchi : grands projets pharaoniques dans le Caucase

La 22ème édition des Jeux Olympiques d’hiver a été officiellement lancée le 7 février dernier. Si Moscou avait accueilli les JO d’été en 1980, c’est la première fois que la Russie organise les jeux d’hiver. Au-delà des polémiques autour du coût de ces JO (37 milliards d’€, soit les JO les plus chers de l’histoire été et hiver confondus), voici quelques éléments contribuant à cerner l’ampleur de la gestion de ce projet hors norme. Добро пожаловать в сочинской Олимпиаде !

Lire la suite

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.6 (5 votes)

La fin des managers ?

L’holacratie est un système de « gouvernance répartie » qui s’affranchit des modèles d’organisation pyramidaux pour dispatcher les prises de décision auprès d’éléments à la fois autonomes et partie prenante de l’organisation. Sorte de « mode projet » poussé à l’extrême par des spécialistes du développement logiciel, ce modèle d’organisation facilite l’émergence d’une intelligence collective pour améliorer les prises de décision de l’entreprise et au final son agilité. Décryptage mêlant grec ancien, littérature contemporaine et vente de chaussures en ligne.

Lire la suite

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.2 (6 votes)

HERMES, conducteur des âmes vers la réussite des projets informatiques

HERMES est une méthode de gestion de projets informatiques, développée par la Confédération Helvétique. Elle vise à donner aux professionnels des outils (des scénarios prédéfinis) qui leur permettent de se concentrer sur les objectifs du projet, plutôt que sur la démarche. Accessible gratuitement, elle est caractérisée par une grande souplesse d’utilisation. « Hermès est à tout le monde » comme disait le vieux Théophraste.

Lire la suite

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.4 (7 votes)

Le stress n’est pas une source de productivité

Dans le dictionnaire des idées reçues du management, l’idée qu’il existerait un « bon » stress, source de motivation et de productivité est tenace. Dans leur ouvrage « Le Management toxique », Chantal Vander Vorst, Directrice de  l’Institut de neuro-cognitivisme et Patrick Collignon de l’INC,  battent en brèche ce cliché : le stress d’un employé est plutôt le reflet d’un renoncement de son manager. Décryptage en forme de pavé dans la mare.

Lire la suite

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.4 (8 votes)

Du PMO au BSP : des managers de projets de plus en plus stratégiques

Avec des conditions économiques fluctuantes, des clients chaque jour plus exigeants, une mondialisation qui exacerbe la concurrence et des technologies qui accélèrent sans cesse les échanges, les entreprises évoluent dans un environnement toujours plus complexe où l’incertitude et le changement permanent caractérisent leur quotidien. Si le rôle des dirigeants d’entreprise est d’initier des projets, ils peuvent compter sur les chefs de projets pour les mettre en œuvre. Mais la réussite de l’entreprise dans son ensemble dépend de la capacité de ces derniers à revêtir un rôle de plus en plus stratégique.

Lire la suite

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.2 (5 votes)

Bonnes pratiques et collaboration, alpha et oméga d’une gestion de projets efficace

Même si la gestion des risques vient depuis quelques années enrichir le traditionnel triptyque coûts/délais/ressources, la valeur ajoutée est ailleurs, selon  un ouvrage récemment publié par les Editions Eyrolles. La collaboration, la créativité et l’accès aux bonnes pratiques sont, selon son auteur, les éléments qui font réellement la différence. Fiche de lecture.

Lire la suite

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.8 (9 votes)

Retour d’expérience Agile : Viadeo et la mobilité

Dans l’environnement économique actuel, l’agilité est devenue un moyen de se différentier de sa concurrence, tout en accélérant le time to market. Ainsi, quand il a décidé de prendre le virage de la mobilité, Viadeo, opérateur français de réseaux sociaux professionnels, a choisi de rompre avec les pratiques traditionnelles de management pour gagner en agilité. Avec au menu : management participatif, mode start-up, stand up meeting et sprints.

Lire la suite

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.4 (7 votes)

Slow Management : réduire les effets du court-terme

Dérivé du mouvement « slow food » qui prêche l’écogastronomie et l’alterconsommation, l’approche « slow management » a été créée pour faire contrepoids aux dérives du « fast management ». Son objectif est l’épanouissement humain, à travers la création d’un environnement de travail coopératif, stable et durable. Plutôt que toujours plus et toujours plus vite, cette philosophie laisse entendre qu’une autre économie – respectueuse de l’environnement et des salariés – est possible. Décryptage à la vitesse d’un escargot neurasthénique.

 

Lire la suite

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.3 (7 votes)