Cinq principes de base pour réussir vos projets

Les principes de base de la gestion de projets logiciels, à travers cinq questions simples auxquelles il convient de répondre pour garantir leur réussite.

Lire la suite

Votre notation : Aucun Moyenne : 3 (1 vote)

Un arbre pour résoudre les problèmes

L’arbre à problèmes est un moyen de représenter une situation problématique, avec ses causes (racines) et ses conséquences (branches). L’analyse des relations de cause à effet permet de dégager une vue synthétique de la situation, tout en réfléchissant à la manière d’en sortir. Car, là est tout l’intérêt de la méthode : l’arbre à problèmes devrait plutôt s’appeler l’arbre à solutions. Décryptage dendrologique.

Lire la suite

Votre notation : Aucun Moyenne : 3.7 (3 votes)

PAT-Miroir© : une méthode visant à établir la confiance

La réussite d’un projet complexe repose principalement sur la confiance, elle-même obtenue par la mise en place d’un climat de partage et de collaboration entre les différents membres de l’équipe, dont les objectifs divergent parfois. La méthode PAT-Miroir©, est un moyen d’instaurer cette confiance, en analysant les peurs (P), les attraits (A) et les tentations (T) de chaque membre de l’équipe. Son originalité consiste à contourner les réticences liées à ce type d’exercice, en prenant la place d’un collègue et en exprimant à sa place les peurs, attraits et tentations propres à son poste.

Lire la suite

Votre notation : Aucun Moyenne : 4 (4 votes)

La « curation », un outil de la gestion de projets

Si, en anglais, le « curator » est le conservateur de musée qui choisit, dans ses réserves, les toiles qu’il va exposer durant la saison, la « curation », dans le domaine de l’information, consiste à sélectionner, éclairer et partager une information que l’on juge pertinente. Les apports de cette nouvelle pratique sont nombreux : gains de temps & de productivité, partage d’informations, organisation des contenus par catégories, accès à des contenus à valeur ajoutée difficilement accessibles, etc. Zoom sur une pratique qui ne saurait laisser indifférents les chefs de projets.

Lire la suite

Votre notation : Aucun Moyenne : 3.7 (3 votes)

Agile : au-delà de l’informatique

Si Agile s’est répandu dans les entreprises sous la forme d’une méthodologie permettant d’optimiser le développement informatique, elle dépasse désormais ces frontières pour décloisonner et apporter un souffle nouveau à d’autres domaines, comme par exemple la création de produits. Après Scrum, XP et Lean, ses avatars s’appellent désormais Design Thinking, Lean Startup et Feature Teams. Décryptage collaboratif.

Lire la suite

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.6 (7 votes)

Le jeu : source de productivité

Malgré les réticences de certains – « on n’est pas là pour s’amuser » - le jeu est depuis longtemps le meilleur moyen pour susciter l’engagement et l’implication d’un salarié, surtout dans le cadre de sessions d’apprentissage. Mais s’il est désormais admis que la ludification est une source de productivité pour l’entreprise, il est nécessaire de connaître ses limites afin d’éviter que le « Candy Crush » corporate ne se transforme en « Left for dead ». Décryptage ludique mais sérieux.

Lire la suite

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.6 (5 votes)

« Vous êtes un expert, vous devriez savoir »

Si le chef de projet gère le planning, les ressources et le budget ; arbitre les éventuels conflits et assure la relation avec le client, il s’appuie bien souvent sur des experts pour prendre en charge les aspects plus techniques du projet. Ceux-ci ont la lourde tâche de matérialiser les exigences du client exprimées dans le cahier des charges fonctionnel et d’assurer la faisabilité du projet… Lorsque c’est possible ! Vidéo humoristique.

Lire la suite

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.2 (5 votes)

Matrice RACI : définir les responsabilités et le rôle de chacun

Si un projet est défini par les ressources humaines et financières qui sont mis à sa disposition, ainsi que les délais imposés pour sa réalisation, le panorama n’est pas complet si l’on ne parle pas des rôles et responsabilités de chaque intervenant. Dans un monde professionnel où la traçabilité est devenue une norme, il est non seulement indispensable de définir les attributions de chacun et sa position dans l’organisation, mais surtout de le faire savoir afin d’éviter les conflits et donc les arbitrages. D’où l’intérêt de la matrice RACI qui donne, en un coup d’œil, une idée précise du rôle et des responsabilités de chaque membre de l’équipe.

Lire la suite

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.3 (7 votes)

Projets de recherche : le pari d’Agile

Les projets de recherche scientifique répondent à des spécificités – comme par exemple l’absence de commanditaire – qui compliquent le recours aux méthodes de gestion de projet traditionnelles. Mais plutôt que de réinventer la roue, ne serait-il pas plus efficace d’adapter les méthodes existantes ? C’est le pari que se sont lancés deux chercheurs, qui nous livrent le détail de leur démarche.

Lire la suite

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.4 (9 votes)

Scrum : au-delà des projets, la motivation des collaborateurs

Scrum est certes une méthode de gestion de projets qui a fait ses preuves. Mais au-delà des questions d’organisation, c’est bien de la motivation et des responsabilités des salariés dont il s’agit, dans un contexte où les approches traditionnelles butent souvent sur les limites des rapports hiérarchiques classiques. Auto-organisation, responsabilisation et visibilité sont à l’ordre du jour. Mêlée ouverte.

Lire la suite

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.5 (8 votes)