La carte heuristique : représenter pour mieux comprendre

Dans un monde où l’image est souvent bien plus percutante que l’écrit, la carte heuristique est une technique de visualisation de l’information qui allie simplicité de mise en œuvre et efficacité. Elle permet notamment de découvrir des liens entre un concept et les informations qui y sont associées. Décryptage avec des mots (car loin du tout-image, les mots du dictionnaire ne sont pas bannis de la technique).

 

« Heuristique » vient du mot grec « Eurisko » qui signifie « je trouve ». Vous connaissez bien sûr le célèbre « Eurêka » (« j’ai trouvé ») d’Archimède  (qu’on devrait d’ailleurs écrire « Heurêka »), la racine grecque est la même. De son côté, carte vient du latin « Charta » qui signifie papier. Certains historiens attribuent la paternité du concept de carte heuristique à Aristote, mais celui-ci sera formalisé près de 22 siècles plus tard par Tony Buzan, un psychologue anglais. La carte heuristique est une technique de représentation d’idées ou de concepts, qui vise non seulement à la découverte, mais également à l’apprentissage et à la compréhension.

 

Un outil utile pour les chefs de projets

La carte heuristique (appelée également carte mentale, carte coginitive, Mind Map, ou encore carte conceptuelle) est donc une sorte de diagramme qui met en relief les relations entre des idées – liens sémantiques ou liens hiérarchiques. Pas besoin d’un outillage sophistiqué : une feuille de papier, un stylo et au moins un cerveau. La simplicité des outils nécessaires serait d’ailleurs un plus : selon des chercheurs américains, l’écriture manuelle et le dessin contribueraient beaucoup plus à la réussite de l’apprentissage que les ordinateurs.

 

La carte heuristique offre une mode de représentation en arborescence, imitant en cela le cheminement des idées et de la pensée en général dans le cerveau humain. Au-delà du côté ludique de toute activité de brainstorming, certaines règles doivent être respectées pour se donner toutes les chances de parvenir à ses fins : par exemple utiliser des pictogrammes simples mais facilement reconnaissables ou recourir à la couleur. Ce sont quelques-unes de ces règles que nous vous proposons de découvrir.

 

Lire l’article 

 

En complément :

D’autres conseils d’un expert 

et une fiche sur l’ouvrage de référence du domaine en français : « Organisez vos idées avec le Mind Mapping »

 

A lire sur MyProjectCafe :

« Cartes conceptuelles : d’une idée à une autre »  

et « PERT : une représentation logique pour gagner en efficacité »

 

Crédit photo : © peshkova - Fotolia.com

 

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.4 (7 votes)