Bonnes pratiques et collaboration, alpha et oméga d’une gestion de projets efficace

Même si la gestion des risques vient depuis quelques années enrichir le traditionnel triptyque coûts/délais/ressources, la valeur ajoutée est ailleurs, selon  un ouvrage récemment publié par les Editions Eyrolles. La collaboration, la créativité et l’accès aux bonnes pratiques sont, selon son auteur, les éléments qui font réellement la différence. Fiche de lecture.

La cinquième édition de l’ouvrage « Le chef de projet efficace – 12 bonnes pratiques pour un management humain » vient de paraître aux Editions Eyrolles, sous la signature d’Alain Fernandez, expert et formateur en gestion de projet. Disponible sous la forme d’un livre en papier ou téléchargeable aux formats e-book et kindle, cet ouvrage propose d’aller plus loin que le désormais traditionnel triptyque coûts/délais/ressources, auquel les chefs de projets les plus avertis adjoignent désormais une dimension de gestion des risques. Car – le constat est direct – les taux d’échec des projets sont toujours aussi élevés et ne peuvent s’expliquer par des choix contestables de méthodes ou d’outils.

 

L’évolution de la gestion de projets

La thèse de l’ouvrage est simple : après plus de cinquante ans de gestion de projets, les entreprises prennent conscience aujourd’hui que les méthodes traditionnelles sont mal adaptées à la complexité grandissante de leurs activités. Si les 4 objectifs de la gestion de projets restent bien entendu actuels, ils ne permettent pas de dégager un avantage concurrentiel durable. La solution selon l’auteur est l’adoption de principes de management humain, la valorisation de la collaboration et la mise en pratique d’une innovation en mode start-up. Ainsi, il est temps pour lui de « réformer la notion de qualité et d’adopter une démarche d’entrepreneur ».

 

Par exemple, Alain Fernandez explique que l’organisation d’un projet dépasse désormais la simple planification, « c’est aussi bâtir le cadre de référence déterminant le système de valeur et de performance, en parfaite compréhension avec l’ensemble des acteurs du projet ». Communication, collaboration, créativité forment désormais autant de facteurs de réussite des projets d’entreprise. Ce que l’auteur illustre en livrant une douzaine de bonnes pratiques et en décrivant les 7 compétences nécessaires pour garantir le succès des projets.

 

Lire l’article 

 

En complément :
le dossier de presse détaillé de l’ouvrage
et la présentation de l’ouvrage sur le site de son éditeur.

 

A lire sur MyProjectCafe :
« Wild is the Game : pour un travail collaboratif sur-mesure »
et « Les estivales de MyProjectCafe : le discours de la méthode »

 

© alphaspirit - Fotolia.com

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.8 (9 votes)